Blog

OBÉSITÉ: Le fructose favorise l’appétit, le glucose la satiété

Posté par:

Pourquoi il faudra finalement privilégier, si l’on veut mieux contrôler son poids, le glucose au fructose. Cette étude par imagerie publiée dans l’édition du 2 janvier du JAMA, répond en montrant l’impact du glucose mais l’absence d’effet du fructose sur les régions du cerveau qui régulent l’appétit. A la recherche de facteurs possibles concernant les associations entre la consommation de fructose et le gain de poids, ces chercheurs de l’Université de Yale montrent, en effet l’association entre ingestion de glucose et activation des régions cérébrales associées à la satiété et à la plénitude…

«L’augmentation de la consommation de fructose a été mise en regard de la prévalence croissante de l’obésité et on pensait que les régimes alimentaires riches en fructose favorisent le gain de poids et résistance à l’insuline. L’ingestion de fructose entraîne en effet des augmentations bien plus faibles des niveaux d’hormones de satiété par rapport à l’ingestion de glucose. Ainsi, chez l’animal, l’administration de fructose entraîne une suralimentation en rongeurs, alors que le glucose favorise la satiété ».

On consomme quotidiennement ces sucres, le fructose, sucre typiquement présent dans les fruits ou le glucose également présent dans les fruits mais aussi utilisé comme ingrédient  et enfin le saccharose ou « sucre » du commerce.

Le glucose favorise la sensation de satiété: Le Dr Kathleen A. Page, de la Yale et ses collègues ont examiné les facteurs neurophysiologiques qui sous-tendent les associations entre la consommation de fructose et le gain de poids auprès de 20 volontaires adultes en bonne santé soumis à 2 séances d’IRM pendant l’ingestion d’une boisson riche en  fructose et en glucose. Les scientifiques se sont concentrés sur changements dans l’hypothalamus et du débit sanguin cérébral. Les auteurs constatent une réduction significativement plus importante dans le débit sanguin de l’hypothalamus après l’ingestion de glucose vs fructose.
« L’ingestion de glucose, mais pas de fructose, réduit l’activation de l’hypothalamus, de l’insula et du striatum du cerveau, les différentes régions qui régulent l’appétit, la motivation et la récompense. De plus, l’ingestion de glucose augmente les connexions fonctionnelles du réseau hypothalamo-striatal et donc la sensation de satiété ».

A contrario, l’ingestion de fructose est associée à une réduction des niveaux d’insuline, une hormone de signalisation de la satiété. Explication des auteurs, l’incapacité du fructose à traverser la barrière hémato-encéphalique dans l’hypothalamus.

article Actu santé

Source: JAMA January 2013;309(1):63-70 Fructose Ingestion and Cerebral, Metabolic, and Satiety Responses et DOI: 10.1001/jama.2012.116975 Effects of Fructose vs Glucose on Regional Cerebral Blood Flow in Brain Regions Involved With Appetite and Reward Pathways

Please follow and like us:
0

À propos de l'auteur:

  Related Posts

Ajouter un commentaire


UA-27823111-1