Blog

Mais quel regard portons-nous vraiment sur les trop gros ?

Posté par:

Retrouvez Gérard APFELDORFER, Président du Groupe de Réflexion sur l’Obésité et le Surpoids, invité de l’émission Le Téléphone Sonne sur France Inter le 4 octobre 2017

 

Pour les défilés, LVMH et Kering s’interdisent de faire appel à des jeunes mannequins qui s’habillent en taille 32.

– T’as qu’a manger Moins! Et te mettre au sport!

– Tu devrais faire un régime. Regarde toi!

– Si t’y arrives pas c’est que tu manques de volonté.

– Et l’opération t’y as pensé ?

– Et sinon, tu prends l’avion ou tu peux pas entrer dans les sièges ?

A proprement parlé, tout ça, ce ne sont pas des insultes. On en n’est pas loin tout de même et qu’est-ce que ça fait mal.

Tout le monde – et vous aussi qui nous écoutez – a un complexe avec son corps à régler.

Mais quand on est obèse…

Tout ce qu’on entend est particulièrement violent.

Comme si trop gros c’était sans volonté donc mauvais dans le travail, pas fiable. Ça s’appelle la grossophobie. Un terme inventé en son temps par Anne Zamberlin.

Encore récemment on nous a parlé de l’extrême maigreur chez les mannequins. Et oui, c’est très important. Mais nous avons décidé de rependre le problème dans l’autre sens.

Est-ce que nous, NOUS, la société Française, sommes GROSSOPHOBES ? Est ce qu’on accepte vraiment les gens trop gros ?

Les invités

Les références

L’équipe

Please follow and like us:
0

À propos de l'auteur:

  Related Posts
  • No related posts found.

Ajouter un commentaire


UA-27823111-1